Manuel assurances
Caméra vidéosurveillance

Caméra de surveillance et assurance : tout savoir

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à investir dans des systèmes de caméra de vidéosurveillance, une réaction logique vis-à-vis de la hausse de la criminalité pour réduire les tentatives d’effractions. Une installation qui peut aussi permettre de réduire le coût de son assurance.

Les systèmes de vidéo surveillance à domicile

Une installation de vidéo surveillance dans une habitation va permettre de filmer en intérieur mais aussi en extérieur les mouvements qui peuvent avoir lieu au cours de la journée mais aussi pendant la nuit, si la caméra est équipée d’un système nocturne. Ce type de système va donc être constitué d’une ou de plusieurs caméras installées à des endroits stratégiques, ces équipements vont être reliés à un lecteur-enregistreur permettant d’accéder aux images réceptionnées. L’installation de l’enregistreur peut être effectuée dans l’habitation ou à distance, avec un système de réseau IP, souvent plus sécurisant.

Il existe des systèmes de vidéosurveillance simples, permettant d’enregistrer des images. D’autres seront plus perfectionnés en intégrant par exemple un système de détection de mouvement, les caméras de surveillance sont ainsi en pause et s’activent lorsqu’une forme ou un mouvement est détecté. Il est également possible de créer des interactions entre le système de vidéosurveillance et les habitants situés à distance, notamment des alertes poussées vers une application. On se rapproche à ce stade des systèmes de télésurveillance.

Information utile : si vous utilisez un système de vidéosurveillance ou de télésurveillance et que vous employez par exemple une technicienne de surface, une nounou ou un jardinier, vous devez obligatoirement informer les personnes concernées de l’existence des enregistrements, conformément au respect de leur vie privée. Le système devra également faire l’objet d’une déclaration à la CNIL.

Déclarer le système de vidéosurveillance à son assureur

L’installation d’un système de vidéosurveillance au sein d’une habitation représente un coût, qui n’est plus forcément exorbitant puisque des acteurs proposent des solutions à partir de 10 euros par mois. Simplement, l’ajout de cet équipement peut entrainer des économies sur son assurance habitation. On estime qu’il est possible de réaliser des économies de l’ordre de 15% à 20% sur sa cotisation d’assurance. L’ajout de la vidéosurveillance va rajouter une couche de sécurité supplémentaire, ce qui permet de réduire le risque d’activation des garanties au sein du contrat d’assurance et donc, l’assureur pourra proposer un ajustement de la tarification.

Il est donc vivement conseillé d’informer son assureur de l’installation du système de vidéosurveillance mais aussi de comparer les propositions des autres assureurs. En fonction des compagnies et des garanties qui peuvent être proposées, il sera intéressant d’avoir un comparatif des tarifications proposées sur le marché de l’assurance habitation.

Suivre les conseils des assureurs et des professionnels pour l’installation

Certains particuliers vont procéder eux-mêmes à une installation du système de vidéosurveillance, il peut être utile d’interroger le vendeur du matériel mais aussi son assureur sur les endroits les plus sensibles. Les compagnies d’assurances établissent régulièrement des statistiques et ces dernières annoncent que 70% des cambriolages se font la journée, dont la moitié entre 14H et 18H (source). Les cambrioleurs vont passer en majorité par la portée d’entrée ou une baie vitrée, il est donc conseillé d’orienter la caméra vers ces zones, qu’elle soit positionnée à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison.

Rapide

Simulez votre assurance habitation
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT