25 août 2019
obseques
Manuel assurances > Assurance obsèques > Acheter une concession funéraire

Acheter une concession funéraire

Le choix d’une sépulture de son vivant épargne cette démarche, souvent douloureuse à vos proches lors de votre départ, voici comment procéder à une acquisition de concession funéraire.

Concession funéraire : démarches

Les démarches sont simples puisqu’il suffit de contacter sa mairie, par courrier ou en se rendant directement aux horaires d’ouvertures afin d’être informé sur les modalités d’acquisition de concession funéraire, il faudra au préalable avoir une idée du type de concession et se munir d’un justificatif de domicile, ainsi que du dernier avis d’imposition.

Dans certaines communes, il existe plusieurs cimetières et il n’est pas forcément possible de choisir le cimetière parmi ceux présents, certaines communes peuvent éventuellement proposer ce service mais ce n’est pas obligatoire. Le maire a bien souvent le dernier mot sur le choix de l’emplacement.

Le type de concession funéraire

Il y a plusieurs types de concessions, que l’on peut configurer suivant ses besoins et son budget :

  • Concession individuelle, collective ou familiale
  • Durées de 5 à 10 ans, 15 ans, 30 ans, 50 ans ou perpétuel
  • Superficie du terrain (minimum 2m²)

La concession individuelle comme son nom l’indique est destinée à accueillir un seul défunt, la concession collective est quant à elle destinée à accueillir plusieurs défunts, qui sont préalablement désignés dans l’acte de concession. La concession familiale peut accueillir tous les membres d’une famille, à savoir les ascendants, les descendants (petits et arrières petits-enfants), leurs conjoints et les alliés, de façon automatique. Les durées diffèrent suivant les mairies et les cimetières et la concession à titre perpétuelle n’est pas forcément proposée dans toutes les concessions.

L’entretien des concessions

Si vous achetez une concession, vous avez pour obligation de l’entretenir. De votre vivant, vous pouvez vous y rendre régulièrement afin d’entretenir le marbre, de désherber et d’assurer un nettoyage régulier. Certaines entreprises proposent des contrats d’entretiens des sépultures, il faut compter un budget de 30 euros par mois. Autrement, ce sont généralement les familles qui viennent entretenir les sépultures lorsque les défunts sont partis.