Manuel assurances

Leptospirose du chien : qu’est-ce que c’est ?

Leptospirose du chien

La leptospirose canine est une maladie provoquée par une bactérie infectieuse appelée « leptospira ». Elle est présente généralement dans les eaux stagnantes et sur le sol. Découvrez les causes, les symptômes et les préventions possibles à cette maladie.

Qu’est-ce que la leptospirose canine ?

Il faut savoir que la leptospirose est très contagieuse. Elle se transmet principalement par simple contact cutané avec les urines contaminées des rongeurs, plutôt celles des rats, ou même celles des hérissons. Elle peut même se transmettre à l’homme si il est en contact avec un animal est infecté. Il faut donc faire très attention et prendre toutes les précautions adaptées comme porter des gants lorsque vous vous occupez de votre chien.

Elle est plus fréquente dans un environnement chaud et humide et est très résistante à l’extérieur. Ce sont les chiens vivants dans les zones rurales qui sont le plus susceptible d’être contaminé. Encore plus les chiens de chasse qui sont souvent en contact avec l’extérieur et avec d’autres animaux.

Les symptômes de la leptospirose

Il faut noter qu’il existe plusieurs formes de leptospirose : une suraiguë, qui est la plus fatale. Une insuffisance rénale lorsqu’elle touche en premier temps les reins. Une ictéro-hémorragique lorsque les deux organes sont touchés et une gastro-entérite hémorragique qui se traduit par des vomissements.

Le plus souvent, la maladie évolue de façon lente mais elle peut également être tout l’inverse et entraîner le décès de l’animal si elle n’est pas prise à temps. Certains chiens peuvent n’avoir même aucun symptôme : être asymptomatique.

Les premiers signes que votre animal est infecté sont :

  • Une forte fièvre,
  • Une perte d’appétit,
  • Les muqueuses deviennent jaunes,
  • Des vomissements.

C’est lorsque la bactérie atteint les reins ou le foie que les symptômes commencent à devenir plus inquiétants :

  • Des douleurs abdominales,
  • Une insuffisance rénale,
  • Le chien urine peu ou inversement mais boit beaucoup.

Comment protéger mon chien de cette maladie ?

Dès les premiers signes, il est préférable de consulter un vétérinaire pour qu’il établisse le bon diagnostic et prescrive un traitement adapté. Le plus souvent il procédera soit à un bilan sanguin, soit urinaire ou à une échographie abdominale pour vérifier quels organes sont atteints.

Concernant le traitement dans la majorité des cas une hospitalisation pendant plusieurs jours, sous perfusion et antibiotiques permettra de soulager le chien et de le réhydrater. Au plus tôt il est soigné, plus les soins seront efficaces et moins il aura de séquelle.

Il existe un vaccin en prévention de la maladie. Il permettra de protéger votre chien des variants les plus fréquents de la bactérie. Plusieurs injections devront être effectuées chez les chiots de plus de 8 semaines. Un rappel annuel est nécessaire ou tous les six mois chez un chien sujet à risques (chien de chasse).

Estimation d’une assurance en ligne

Le traitement contre la leptospirose peut devenir coûteux sur le long terme. Certains frais vétérinaires peuvent être remboursés grâce à une assurance santé animaux : médicaments, examens, vaccins etc. Il est conseillé de comparer plusieurs offres avant de faire un choix de mutuelle. Opter pour notre simulateur en ligne. En quelques clics, il vous permettra d’obtenir rapidement un devis détaillé vous proposant plusieurs offres adaptées à vos besoins. C’est gratuit, sans engagement, et sans même vous déplacer.

Rapide
Simulez votre assurance chien
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT