Manuel assurances

Quelle mutuelle santé pour une SARL de 20 salariés ?

Aucune entreprise dans le secteur privé ne peut échapper à la souscription d’une mutuelle santé qu’elle soit une TPE, une PME, une ETI ou une GE. Imposée depuis 2016, cette protection doit offrir des garanties minimales répondant au cahier des charges d’un contrat responsable. Comment choisir la bonne offre ? Réponses.

Mutuelle santé d’entreprise : les meilleures garanties pour une protection optimale

Depuis la promulgation de la loi ANI en 2013, toutes les entreprises du secteur privé doivent offrir une complémentaire santé collective à leurs salariés qui se charge de rembourser les dépenses en frais de santé non indemnisées par la Sécurité sociale. Un décret du 10 septembre 2014 impose à ce que la couverture inclut un socle minimum de garanties appelé panier de soins minimum. Il est également impératif que le contrat soit responsable pour accéder à des exonérations sociales et fiscales. Ces mesures ont été prises pour empêcher une surconsommation médicale et invitent à une meilleure responsabilisation des assurés. Dans ce contexte, certains postes de dépenses sont assortis d’un plafond de remboursement notamment concernant les participations forfaitaires ainsi que les soins d’optique. Pour rester en règle vis-à-vis de la règlementation, l’employeur doit alors opter pour un contrat qui prend en charge la totalité du ticket modérateur. Il faut également qu’une prise en charge totale soit proposée pour le forfait hospitalier journalier incluant les frais d’hébergement et de restauration. Par ailleurs, la mutuelle propose une prise en charge des soins d’orthodontie, une indemnisation sur les soins prothétiques et une base de remboursement bisannuelle sur les frais d’optique.

Demander l’avis du personnel pour choisir les bonnes garanties

Pour qu’une mutuelle santé collective d’entreprise soit la plus efficace possible, il est impératif qu’elle comprenne des garanties parfaitement adaptées aux besoins des salariés. Or, les actes et prestations utiles diffèrent d’un employé à un autre. L’avantage des petites entreprises de 20 salariés est qu’il est plus aisé de se concerter que dans les grandes multinationales. L’employeur peut donc profiter de cet atout pour faire le point avec ses équipes et choisir la mutuelle qui correspond parfaitement avec leurs besoins. Cela lui évite d’opter pour un contrat qui n’est pas pertinent. Afin de connaître les avis de chacun, il suffit de passer un accord collectif ou de réaliser un référendum. À défaut, l’entreprise peut aussi choisir la meilleure complémentaire en analysant les particularités de son salariat. Parmi les critères à prendre en considération figurent la moyenne d’âge des employés, la nature des missions des collaborateurs et la démographie du personnel.

Prix d’une mutuelle santé pour entreprises

La question du prix des contrats reste un sujet crucial pour tous les employeurs. Comme la prise en charge de 50% des cotisations lui incombe, il a intérêt à trouver des offres associant le meilleur rapport garanties/prix. Les tarifs sont très variables et sont établis en fonction de critères objectifs liés aux garanties choisies et aux prestations et actes pris en charge, mais aussi selon des critères liés intrinsèquement à l’entreprise. De ce fait, le niveau de couverture, la prise en charge des dépassements d’honoraires, le nombre de salariés, les délais de carence et les prestations incluses (services en ligne, tiers payant) sont autant de facteurs influant sur la tarification.

Rapide

Simulez votre mutuelle professionnelle
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT