Manuel assurances

Coryza du chat : qu’est-ce que c’est ?

Chat coryza

Le Coryza aussi appelé « grippe du chat » est une maladie commune qui touche les voies respiratoires des félins. Découvrez les symptômes, les causes de la pathologie et les traitements possibles.

Le coryza du chat : explications et symptômes

Le Coryza est très contagieux pour les animaux errants ou les chats qui sont en groupes. Cela peut s’apparenter à une grippe mais ce n’est pas transmissible à l’homme. Le Coryza est le mélange de trois virus :

  • L’herpes virus qui touche les voies respiratoires, le nez et les yeux du chat,
  • Le calicivirus qui provoque de la fièvre, des écoulements oculaires et de la fatigue,
  • Le réovirus qui entraîne des larmoiements à cause de bactéries qui profitent de s’installer dû à la faiblesse du chat.

Le plus dangereux pour un chat est le premier. Il peut devenir mortel en cas d’aggravation de la maladie. On reconnaît facilement un chat touché par le coryza car il a ses yeux et son nez qui coulent en permanence et parfois il peut également avoir à ce niveau du pu à cause des bactéries accumulées.

La maladie entraîne d’autres symptômes supplémentaires comme :

  • Des éternuements répétés,
  • Une perte d’appétit,
  • Des plaies rouges dans la bouche.

Le fait que votre chat perde l’envie de s’alimenter entraîne des complications comme des déshydratations. Votre animal sera de plus en plus faible et sera susceptible d’attraper facilement d’autres bactéries. C’est pour cela que si votre félin a plusieurs des symptômes cités ci-dessus, il est important de consulter un vétérinaire rapidement.

Le coryza du chat : traitement

Il existe une prévention pour éviter que votre chat attrape cette maladie : le vaccin. La vaccination contre le coryza est l’une des plus recommandés chez un chat car la maladie est fréquente et s’attrape facilement à l’extérieur. Un rappel annuel sera effectué, il faut compter 50 à 60 € en moyenne pour le vaccin.

Il existe également des traitements pour diminuer les effets des symptômes de la maladie si votre chat l’a déjà contracté. Après des examens éventuels comme l’inspection des voies respiratoires, des radiologies pour cibler les parties touchées, un traitement adapté sera fourni à votre chat :

  • Des antibiotiques pour l’infection,
  • Une réhydratation,
  • Une aérosolthérapie pour débloquer les voies respiratoires,
  • Des gouttes pour nettoyer les yeux, le nez.

Le coût du traitement est assez onéreux et malgré tout un chat qui est porteur du virus peut potentiellement le réveiller de façon chronique. La meilleure façon de l’éviter et de faire vacciner votre chat dès son plus jeune âge, surtout s’il sort en extérieur.

Comment protéger mon chat ?

Les frais vétérinaires comme une vaccination, un traitement médicamenteux ou même des examens peuvent être remboursés par une assurance santé féline. Le remboursement se fera de manière totale ou partielle selon le contrat souscrit. C’est pour cela qu’il est important de comparer plusieurs offres avant de prendre une décision. Opter pour notre simulateur en ligne. Il vous permettra d’obtenir un devis détaillé rapidement avec les offres adaptées à votre chat et votre budget. C’est gratuit, sans engagement et sans même vous déplacer.

Rapide
Simulez votre assurance chat
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT