Manuel assurances

Cardiomyopathie hypertrophique chez le chat : causes, symptômes et traitements

Cardiomyopathie hypertrophique chat

La cardiomyopathie féline ou CMH est une maladie cardiaque qui touche comme son nom l’indique le myocarde. Cela peut être dangereux dans le temps car la maladie s’aggrave si elle n’est pas détectée rapidement. Découvrez les causes, les symptômes et les traitements possibles pour limiter le mal-être de votre chat.

Qu’est-ce que la cardiomyopathie hypertrophique ?

La cardiomyopathie hypertrophique aussi appelée CMH se caractérise par un épaississement du myocarde. Cela entraîne une mauvaise éjection du sang dans le ventricule gauche. Cette maladie regroupe plusieurs syndromes qui pousse à diagnostiquer le CMH :

  • L’hyperthyroïdie,
  • L’hypertension artérielle,
  • Le diabète.

Tous regroupe le même diagnostic : un épaississement du myocarde. Tous les chats peuvent être touchés mais ce sont plutôt les chats de races comme les Main Coon, le Sphynx, le Persan ou le Ragdoll qui sont concernés. La cause peut également venir de la génétique du chat. Avant d’adopter un animal, il est conseillé de faire attention à ses origines et regarder sa génétique, il faut surveiller qu’elle soit non porteur de maladie héréditaire.

Les symptômes de la CMH

Lorsque la maladie débute, le plus souvent les symptômes sont indétectables. Plus elle évolue plus le chat ressent de la fatigue, une perte d’appétit, des troubles respiratoires. Certains sont même asymptomatiques. C’est-à-dire qu’aucun symptôme n’est apparent mais votre animal est affecté, même s’il ne ressent rien la maladie peut tout de même s’aggraver. Quelques manifestations peuvent vous mettre en alerte : votre chat a du mal à respirer, il se paralyse des membres postérieures, il est fatigué.

Quels sont les traitements ?

Si vous avez le moindre doute il est préférable de consulter un professionnel. Le vétérinaire pourra constater grâce à des examens que votre chat souffre d’un souffle au cœur, d’une arythmie ou d’une tachycardie et s’orienter pour diagnostiquer une cardiomyopathie. Une radiographie du thorax ou une échographie pourront révéler l’épaississement de la paroi et connaître combien elle mesure pour prendre les précautions adaptées.

Dans certains cas, le vétérinaire peut ne rien détecter d’anormal lors d’un examen cardiaque. C’est dans ce cas ci que l’on parle de mort subite de l’animal. Il n’existe aucun traitement miracle pour guérir complètement une cardiomyopathie hypertrophique. Cependant, un traitement peut cibler certains points de la maladie : améliorer les fonctions du cœur, lui permettre d’avoir un meilleur confort de vie.

Si votre chat est affecté par cette maladie, il est préférable de consulter un vétérinaire régulièrement, environ deux fois par an. Cela permettra de voir l’évolution de la pathologie.

Comment protéger votre chat ?

Consulter un vétérinaire régulièrement peut devenir coûteux. Une mutuelle santé animaux peut vous permettre de vous faire rembourser en partie ou en totalité vos dépenses de frais vétérinaires. Les médicaments, les examens comme les radiologies, certaines consultations sont compris dans les remboursements, tout dépend du contrat choisi. Pour ne pas faire d’erreur, il est préférable de comparer plusieurs offres avant de faire un choix.

Opter pour notre simulateur en ligne. Il vous permettra d’obtenir rapidement un devis détaillé avec plusieurs offres adaptées à votre chat et votre budget. C’est gratuit, sans engagement et sans même vous déplacer.

Rapide
Simulez votre assurance chat
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT