Manuel assurances

Qu’est-ce que le reverse sneezing ou éternuement inversé chez le chien ?

éternuement inversé

L’éternuement inversé appelé aussi reverse sneezing sont des crises passagères que l’on compare à des bruits de cochon. Peu fréquentes et de courte durée, selon la cause de ses éternuements, il est préférable de consulter un vétérinaire. Explications.

Qu’est-ce que le reverse sneezing chez le chien ?

Le reverse sneezing se manifeste sous forme de crise d’éternuements qui au premier abord sont très impressionnantes. Souvent de courte durée, elle se caractérise par une succession de fortes inspirations par le nez qui ont pour conséquence de gonfler la cage thoracique de votre chien tout en émettant des ronflements. Les crises sont souvent comparées aux bruits d’un cochon.

Lors d’un éternuement inversé, le chien aura sa bouche fermée avec ses pattes en appui sur l’avant et son ventre rentré. Ces crises durent rarement plus de 30 secondes. Les chats peuvent également avoir des reverse sneezing mais cela est moins fréquent.

Quelles sont les causes d’un éternuement inversé ?

Les causes d’un éternuement inversé peuvent être multiples :

  • Après un exercice,
  • Après que votre chien ait mangé ou bu,
  • Après avoir reniflé quelque chose (poussière, pollens, fumée, etc.),
  • Après une promenade en laisse.

D’autres causes peuvent expliquer ce phénomène comme un corps étranger, un épillet, des allergies, des parasites comme les mites, etc. C’est celles-ci qui doivent vous alerter. Si votre chien n’est atteint qu’une seule fois par un reverse sneezing, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, si le phénomène se répète, il est préférable de contacter rapidement votre vétérinaire pour déterminer la cause et la traiter.

Certaines races de chiens sont plus prédisposées à être touchées par le reverse sneezing, celles appelées « brachycéphaliques » ou plus communément « visage aplati » comme les Boxer, les Carlins ou les Bouledogues. Le fait que leur voie respiratoire soit étroite leur provoquent facilement des inflammations qui entraînent parfois des éternuements inversés.

Quels sont les traitements et préventions possibles ?

Lors d’une crise vous pouvez adopter certains gestes pour aider votre animal à calmer ses éternuements :

  • Boucher les narines de votre chien quelques secondes,
  • Masser sa gorge,
  • Souffler sur son nez.

Le but premier étant de faire avaler sa salive à votre chien, cela stoppera la crise. Si les crises sont fréquentes le vétérinaire pourra prescrire un traitement à base de corticoïde pour stopper les nasopharyngites lymphoplasmocytaires, les inflammations du nez ou du pharynx.

Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour vérifier le pharynx et les cavités nasales de votre chien. Cela permettra de déceler une éventuelle présence d’un corps étranger comme l’épillet.

Estimation d’une assurance en ligne

Les frais vétérinaires sur le long terme peuvent devenir coûteux. Une mutuelle animaux permet de rembourser en partie ou en totalité de vos frais vétérinaires grâce à une cotisation mensuelle. Plusieurs frais sont inclus : les frais liés aux maladies, aux accidents, à une opération, etc. Le taux de remboursement et la cotisation mensuelle a déversé dépendront du forfait souscrit.

Opter pour notre simulateur en ligne. Il vous permet d’obtenir rapidement un devis détaillé et vous compare plusieurs offres d’assurances selon vos critères grâce au remplissage du formulaire. C’est gratuit, sans engagement et sans même vous déplacer.

 

Rapide
Simulez votre assurance chien
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT